Confinement à Béziers

En 1720 l’épidémie de peste qui frappe Marseille menace de s’étendre en Languedoc.

La Ville met en place une quarantaine tandis que le docteur Jean Bouillet, secrétaire perpétuel de l’Académie des Sciences et Belles-Lettres de Béziers, qui a été consulté par les médecins marseillais, publie un mémoire intitulé : Avis et remèdes contre la peste, qui est imprimé à Béziers, chez Etienne Barbut en 1721. Le texte sera repris dans les Eléments de médecine pratique, qu’il publiera en 1746.

En savoir plus
 Jean Bouillet, Les Éléments de la médecine pratique tirés des écrits d’Hippocrate et de quelques autres médecins anciens et modernes … , Béziers, 1744-1746.

Illustrations
 Arrest du conseil d’estat du roy du 30 décembre 1721. Collection SASLB 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s