L’éléphant triomphal

L’ingénieur Ribart de Chamoust, ancien directeur du canal à Agde, associé à l’Académie de Béziers, présenta en 1753 le projet de « l’Éléphant triomphal », fontaine monumentale à la gloire de Louis XV, à l’intérieur de laquelle se trouvaient les appartements du Roi, et qui devait être érigée sur la hauteur de champs Élysées dans la perspective des Tuileries. Le détail du projet sera publié en 1758.

Il fera un certain bruit dans le monde des arts et souleva les orages de la critique, avant d’être finalement oublié. Sur son emplacement se dresse aujourd’hui l’arc de triomphe de l’Etoile voulu par l’empereur en 1806.

En savoir plus
Architecture singulière. L’éléphant triomphal. Grand kiosque à la gloire du Roi. Par M. Ribart, ingénieur, & membre de l’Académie des sciences & belles-lettres de Beziers. A Paris, chez P. Patte, architecte & graveur, rue des Noyers, la sixième porte cochère à droite, en entrant par la rue S. Jacques. M. DCC. LVIII. Avec approbation et permission. 

De Bellevue, « L’éléphant triomphal » dans le Chenil, juillet 1793, p. 578-580.  

Illustration
L’éléphant triomphal  

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s